Boutons spectaculaires

Dans le cadre d’une initiative de boutons recyclés en Inde, & Other Stories soutient l’un des groupes les plus vulnérables de la société et franchit un pas de plus vers une économie circulaire inclusive.

Sometimes things as small as a button can create change. Starting with the Spring/Summer season 2023, all our styles that are produced in India feature buttons made with partly reclaimed plastic from waste collected by informal waste pickers in Bengaluru, India.

Des choses aussi petites que des boutons peuvent parfois être à l’origine de changements. À partir de la saison printemps-été 2023, l’ensemble de nos modèles produits en Inde présentera des boutons confectionnés en partie en plastique régénéré, récupéré par des ramasseurs informels de déchets à Bangalore, en Inde.

Ramasseurs informels de déchets : une force invisible pour l’économie circulaire

La communauté de ces ramasseurs informels joue un rôle essentiel dans la gestion des déchets du pays : environ 1,5 à 4 millions de personnes contribuent à une économie circulaire en collectant, nettoyant, triant et séparant les 62 millions de tonnes de détritus générés annuellement. Néanmoins, il arrive souvent qu’ils vivent dans la pauvreté et qu’ils soient victimes de harcèlement, avec un accès limité, voire inexistant à la sécurité sociale.

Saamuhika Shakti : engagée pour une vie meilleure

Fondée en 2020, Saamuhika Shakti est une initiative à impact collectif visant à améliorer la vie des ramasseurs de déchets tout en la rendant plus digne. Ce programme à l’approche holistique rassemble des organisations issues de différents secteurs pour répondre aux besoins fondamentaux de cette communauté, comme l’éducation, la santé et la sécurité. Une attention particulière est accordée au soutien des groupes marginalisés, comme les femmes et les filles. Aujourd’hui, Saamuhika Shakti agit en faveur de 30 000 ramasseurs de déchets et leurs familles, tout en contribuant à une économie plus circulaire.

Des déchets aux boutons

Les ramasseurs de déchets collectent le PET post-consommation, le trient et le vendent à Hasiru Dala Innovations, une entreprise sociale ayant reçu le « statut de membre garanti » de la part de l’Organisation mondiale du commerce équitable. Le PET est réduit en paillettes, lavé et envoyé à des fabricants qui le transforment en boutons venant ensuite orner nos adorables modèles. On peut tracer la source des déchets utilisés pour leur fabrication, mais aussi le nom des travailleurs, leur sécurité sociale, leur salaire et leurs conditions de travail dans le centre d’agrégation.